Tchad: l’opposant Yaya Dillo introuvable après l’attaque militaire contre son domicile

Yaya Dillo a quitté son domicile avec l’aide de quelques acolytes, et sa position demeure inconnue, a déclaré le Procureur de la République, Youssouf Tom, lors de sa conférence de presse à N’Djamena ce lundi 1er mars 2021.

Au Tchad, l’opposant et ex-chef rebelle Yaya Dillo, dont le domicile a été attaqué dimanche par des forces de l’ordre, reste introuvable. L’information a été confirmée ce lundi, par le Procureur de la République, Youssouf Tom. “Yaya Dillo a quitté son domicile avec l’aide de quelques acolytes, et sa position demeure inconnue“, a-t-il déclaré à la presse tchadienne.

Youssouf Tom précise que les affrontements au domicile de Yaya Dillo sont survenus lors de l’exécution d’un mandat d’amener. “N’ayant pas atteint leur objectif le dimanche 28 février 2021, les officiers de la police judiciaire chargés d’exécuter les mandats ont renforcé leur sécurité pour se rendre au domicile de Yaya Dillo Djerou. Celui-ci a opposé une résistance, il y a eu échanges de tirs qui ont causé quelques morts, des blessés et des dégâts matériels, selon le constat de la police judiciaire”, a-t-il détaillé.

Le Procureur de la République a également annoncé l’ouverture des enquêtes pour meurtre, coups et blessures volontaires, et complicité de meurtre contre tous les auteurs, coauteurs et complices des infractions, pour établir les responsabilités. 

“Yaya Dillo gardé en lieu sûr”

Selon Ousmane Dillo, l’un des frères de Yaya Dillo, il a été exfiltré de son domicile et est, depuis, mis en un lieu sûr. Selon RFI, qui rapporte l’information, l’exfiltration de l’opposant s’est passée dimanche soir, vers 18 heures, heure locale.

“Ses amis auraient profité de la confusion qui a régné dans le quartier lorsque des civils ont caillassé un véhicule miliaire. Les gendarmes sont alors intervenus à coups de bombes lacrymogènes. C’est à ce moment-là que l’opposant a été exfiltré”, indique le média français.

Toutefois, on s’interroge sur le déroulé de cette opération d’exfiltration de Yaya Dillo par ses proches dans un quartier encerclé depuis trois jours, par des dizaines de camionnettes, des véhicules blindés, des policiers, mais surtout des hommes de la DGSSIE, une sorte de garde présidentielle.

beninwebtv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *