la victoire de Farikou Soumahoro se précise

La campagne des élections législatives du 6 mars prochain bat son plein dans toutes les circonscriptions électorales. Ce sont au totale 205 localités du pays qui sont prises d’assaut par les candidats. Le maire d’Adjamé, Farikou Soumahoro, candidat Rhdp dans la commune d’Adjamé, a tenu son second et dernier meeting, hier dans ladite commune, devant une gigantesque foule aux couleurs du parti  Houphouëtiste. Le terrain de sport des 220 logements a refusé du monde.

Et pour cause, jeunes, femmes et même vieillards ont fait le déplacement à cette place publique, pour apporter leur soutien au candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix. Hier, c’est un peuple déterminé et engagé prêt à donner la victoire au maire Farikou Soumahoro et au député Diawarra Mamadou, les deux colistiers. Des chants, des danses et des cris de joie, sous un soleil de plomb. Les populations n’ont pas reculé devant la canicule, parce qu’il s’agissait pour elles de démontrer leur inconditionnel attachement au maire Farikou et au vice-président de l’Assemblée Nationale, Mamadou Diawarra.   

Koné Ibrahim, président du Comité d’organisation de la cérémonie, a salué le monde qui a massivement fait le déplacement pour apporter son soutien aux candidats Rhdp. Il a souligné qu’il est habité par une immense joie du fait de la mobilisation totale de la population au second et dernier meeting des candidats. Ce meeting de clôture, a-t-il fait savoir, sera suivi d’une caravane dans la commune aujourd’hui ou demain, vendredi 4 mars. Ouattara Basile, porte-parole des candidats, a également témoigné toute sa reconnaissance aux populations d’Adjamé qui ont toujours placé leur confiance au maire Farikou Soumahoro et au député Diawarra Mamadou.

Cette présence massivement de la population, traduit, à l’en croire, son attachement aux idéaux du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix. « Merci pour la présence massive qui traduit votre amour au Président Alassane Ouattara et son nouveau parti, le Rhdp », a-t-il indiqué. Avant de poursuivre : « Nous sommes dans l’arène politique à la recherche du bien-être de la population. Diawara Mamadou, membre fondateur du Rhdp et le maire d’Adjamé, sont deshommes qui vivent pour les autres. Ils sont très attachés à la solidarité ».

Pour lui, le maire Soumahoro Farikou est le digne modèle du président Alassane Ouattara à Adjamé, parce qu’il fait de la paix, la cohésion sociale et du développement son combat quotidien. Sa générosité légendaire et son amour pour le travail bien fait surtout à la tête de la magistrature suprême d’Adjamé, permettent aujourd’hui, que la commune reçoive plus de deux millions de visiteurs chaque jour. « Adjamé est la seule commune de la Côte d’Ivoire, qui reçoit plus de 3 millions de personnes.

Cela grâce à Soumahoro qui a fait de cette commune, un véritable pôle d’attraction », a-t-il précisé. C’est pourquoi, selon lui, Diawara Mamadou et Farikou Soumahoro méritent leur place à l’hémicycle. Il a par ailleurs rendu hommage au conseil municipal de la commune d’Adjamé qui apporte au quotidien son soutien au candidat Soumahoro Farikou. Cela s’explique par sa quête permanente du bonheur des populations. Avant de saluer l’engagement et la fidélité politique de la suppléante de Falikou Soumahoro, Biba Djara qui depuis la création du Rdr et au Rhdp, est fidèle aux idéaux du docteur Alassane Ouattara.

Elle est restée constante. Pour lui, la politique du mensonge est terminée dans la commune d’Adjamé. Car la jeunesse bénéficie de soutien financier, depuis que Farikou Soumahoro est président de la fédération nationale des commerçants et maire de la commune d’Adjamé. Les femmes n’ont jamais été oubliées. Les candidats idéaux capables de représenter les populations sont Diawara et Farikou. Il faut ‘’impérativement’’ les voter au soir du 6 mars prochain. « Car si Adjamé va bien, la Côte d’ivoire va bien également », a-t-il conclu.

Vu l’engouement qui se fait autour des candidats Rhdp dans toutes communes du District Autonome d’Abidjan, on peut affirmer sans risque de se tromper, que les Houphouëtistes préparent la Razzia. Ce Rhdp au soir du 6 mars, montrera indubitablement son hégémonie sur ses adversaires politiques à Adjamé, Marcory, Treichville, Plateau, Port-Bouët entre autres.

Romaric Sako

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *