Tentative de manipulation des Atchans/ La chefferie de Cocody village recadre Gbagbo et le met en garde : « Nous sommes choqués, plus jamais ça !… »

Tentative de manipulation des Atchans/ La chefferie de Cocody village recadre Gbagbo et le met en garde : « Nous sommes choqués, plus jamais ça !… »
53 Vues

La chefferie de Cocody village n’est pas contente de  Laurent Gbagbo qui tente selon elle, de manipuler les Atchan. Les têtes couronnées du premier village Atchan de Cocody ont interpellé le président du PPA-CI,  lors d’une conférence de presse à Cocody village le mercredi 24 novembre2021.  Blé Dogbo Jean-Marie, secrétaire général de la chefferie et Loba Jean Maurice,  porte-parole principal de la génération Tchagba de Cocody, lui reproche d’avoir convié la chefferie de Blockauss à faire la libation  lors du congrès de son parti les 16 et  17 octobre 2021 à l’hôtel Ivoire, comme si elle était propriétaire terrien. Selon elle, l’éminent historien Gbagbo a fait croire que l’hôtel Ivoire a été bâti « sur les terres de Blockhauss » autorisant ainsi, « la chefferie de Blockhauss à faire la libation (…) Nous dénonçons  cette fausse information qui tend à falsifier l’histoire de notre village. A travers des voies de recours, nous avons demandé à des proches collaborateurs du président Gbagbo de rectifier ses propos. Et surtout quand une telle information est donnée par un éminent historien, nous trouvons cela très choquant », s’est offusqué  Blé Dogbo Jean-Marie secrétaire général de la chefferie.  Tout en précisant que leur « réaction n’a rien de politique ». Sur sa lancée, il a indiqué que la commune de Cocody porte le nom de leur village. Pour autant, pense-t-il, Cocody village a un droit de regard sur tout ce qui se déroule dans la commune résidentielle. « L’hôtel Ivoire a été bâti sur la terre de nos ancêtres. Dès l’instant où vous demandez à un habitant d’un autre village d’aller faire une libation sur les terres d’un autre village, il apparaît clairement qu’il y a vice de procédure. Lorsqu’il y a un événement qui se déroule à l’hôtel Ivoire, il revient selon nos us et coutumes à Cocody-village de faire la libation. C’est une erreur, c’est une faute », il a-t-il dénoncé. Quant à Koutouan Koutaouan Adrien chef adjoint de la génération Dougbo, il a retracé l’historique de leur village. « Lorsque, nos ancêtres foulèrent le sol d’Abidjan, il n’y a avait pas d’occupants. Cocody village est propriétaire terrien, il a le droit de faire des libations partout. Quand nos parents venaient ici, Blockhauss n’existait pas. Blockhauss n’a pas de terre à Cocody. Blockhauss occupe les terres de Cocody », a-t-il fait savoir. Pour lui, Laurent Gbagbo ayant habité  Blockhauss dans la résidence de feu Gouédan Michel, il était donc sensé connaître l’histoire. « Nous sommes désolés pour ses propos qu’il a tenus lors du Congrès et nous décrions son attitude. Nous sommes déçus de vouloir attribuer notre terre à des gens que nous avons contribué à héberger.  Blockhauss a accepté de faire la libation lors de cette cérémonie du PPA-CI par intérêt, et surtout à cause de l’enveloppe. La chefferie de Blockhauss se réclame propriétaire de ce qui ne lui appartient pas. Nous disons, plus jamais ça ! Blockhauss n’a pas autorité à faire la libation à l’hôtel Ivoire ». Si son village selon lui, a tout donné pour le projet de développement du District d’Abidjan, il n’a,  en retour, bénéficié de rien, selon lui. « Pas d’éclairage public, absence de canalisation », a-t-il conclu.

Franck Kounandi

(Collaborateur extérieur)

L K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *