Augmentation du nombre de bénéficiaires de la rente viagère…./Ce que les artistes demandent au ministre Harlette Badou

Augmentation du nombre de bénéficiaires de la rente viagère…./Ce que les artistes demandent au ministre  Harlette Badou
49 Vues

A l’instar du groupe Magic System qui a présenté ses vœux de nouvel an, à Harlette Badou N’Guessan , ministre de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle , Fadal Dey , président du progrès des artistes de Côte d’Ivoire (UPACI) a égrené un chapelet de doléances pour le grand bonheur des artistes.

 Le groupe zouglou Magic System, accompagné de quelques membres de la structure Gaou Production a présenté  le lundi 10 janvier 2022, ses vœux de nouvel an, à  Harlette Badou N’guessan Kouamé, ministre de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle. Profitant, de l’occasion, ils ont  exprimé  toute leur reconnaissance à la tutelle pour le soutien constant dont ils bénéficient, lors de l’organisation du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). Ils ont par ailleurs, souligné qu’ils se tiennent à la disposition du ministère chaque fois que besoin se fera sentir. Pour sa part, La ministre Harlette Badou N’guessan Kouamé, s’est dite heureuse de recevoir ce groupe qui par ses initiatives, contribue de façon significative à l’embellie du secteur des arts et du spectacle de la Côte d’Ivoire. Toute chose qui contribue à donner un sens à la dynamique d’industrialisation du secteur, chère au chef de l’État, Alassane Ouattara. Elle a également formulé ses vœux de nouvel an à l’ensemble de la délégation tout en leur souhaitant plein succès dans toutes leurs entreprises. Avant les magiciens et leur staff, elle a accordé une audience à l’Union pour le progrès des artistes de Côte-d’Ivoire ((UPACI). En effet, une forte délégation conduite par Koné Ibrahim Khaline alias Fadal Dey, artiste-chanteur ivoirien, par ailleurs, président de ladite union, a adressé les vœux de nouvel an, à la ministre et à ses collaborateurs. Puis,  la tête de file d’UPACi a égrené quelques difficultés inhérentes au  monde de la  culture en Côte d’Ivoire. Ce, avant de faire  la doléance de voir l’augmentation du nombre de bénéficiaires de la rente viagère. À son tour, la ministre a réitéré les mêmes vœux avant de marquer l’honneur que lui font les artistes depuis sa nomination à la tête dudit ministère. Elle les a félicité pour le dur travail qu’ils abattent au quotidien et les encourage vivement à œuvrer davantage au rayonnement culturel ivoirien, qui passe nécessairement par des productions de qualité à tous les niveaux. Il faut noter que le directeur de cabinet Florent Galaty, le chef de cabinet Moïse Aboua et quelques collaborateurs de la ministre ont pris part à cette audience.

Fieny Tié

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *