Promotion de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle/Voici les 6 points du partenariat entre la Côte d’Ivoire et le Niger

Promotion de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle/Voici les 6 points du partenariat entre la Côte d’Ivoire et le Niger
106 Vues

La Côte d’Ivoire et le Niger renforcent leur coopération dans le domaine de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. En effet, à la faveur de la visite officielle de 48 heures du Président du Niger, Mohamed Bazoum, en Côte d’Ivoire, plusieurs accords ont été signés dans différents domaines dont celui de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.  Ainsi, les ministères des deux pays en charge de ce secteur s’engagent sur 6 domaines de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle. Il s’agit de la formation, le perfectionnement et le recyclage des formateurs et du personnel d’encadrement des établissements d’enseignement technique et de la formation professionnelle, l’appui à la mise en place d’une structure de formation des formateurs au Niger, le développement des filières, notamment en lien avec le secteur privé, le développement des mécanismes et outils d’accompagnement à l’insertion, le développement de formation diplômantes par apprentissage, les mécanismes de financement de la formation professionnelle. L’autre point clé de l’accord entre le ministère ivoirien de l’Enseignement Technique, de la Formation professionnelle et de l’apprentissage et le ministère nigérien des Enseignements techniques reste la volonté des deux parties à œuvrer pour la promotion de la coopération entre les établissements et institutions respectifs. Cela, note l’accord, en vue de conclure des accords de jumelage. Ce dernier point pourrait d’ailleurs connaître, dans les prochains mois, un début effectif avec l’ouverture de l’Institut pédagogique national de l’enseignement technique et professionnel (IPNETP) aux formateurs et personnel d’encadrement du Niger. Les deux parties ne comptent pas s’arrêter à ces points déjà identifiés. Elles s’engagent, à travers ce protocole d’accord de coopération, à explorer tous les autres domaines identifiés d’un commun accord. 

R. K.

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *