Financement de la lutte contre le terrorisme/Téné Birahima Ouattara en mission à Paris

Financement de la lutte contre le terrorisme/Téné Birahima Ouattara en mission à Paris
49 Vues

-Tout sur son agenda  

Après une première visite mi-juin, le ministre ivoirien de la Défense  bientôt en France en juillet. A cette occasion, Téné Birahima Ouattara va  lancer la deuxième phase du projet d’Académie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville, consacrée à la formation et à l’entraînement des unités d’intervention spécialisées.Au cours de ce séjour,  le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima  prendra part  le 12 juillet à une conférence  des bailleurs, consacrée au financement de la deuxième phase du projet  d’Académie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville qui nécessite  plusieurs millions d’euros pour son démarrage. Pour rappel, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, ont procédé, jeudi, à l’inauguration de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (Ailct) située à Jacqueville, au sud de la Côte d’Ivoire. L’académie s’étend sur près de 1200 hectares. Elle repose sur trois piliers : une école interministérielle des cadres pour former les responsables nationaux de la lutte contre le terrorisme (hauts fonctionnaires, officiers supérieurs, magistrats, etc.); un centre d’entraînement des unités d’intervention spéciales; un institut de recherche stratégique. Avant l’inauguration, 500 acteurs de la lutte antiterroriste provenant d’une quinzaine de pays africains ont déjà été formés, a expliqué le ministre de la défense Téné Birahima Ouattara, au cours de la cérémonie. Jean-Yves Le Drian a invité tous les acteurs de la région à s’approprier pleinement cet outil exceptionnel, tout en intensifiant leur engagement commun contre les groupes qui les menacent, et ce, dans le sillage de l’initiative d’Accra et du Plan d’action 2020-2024 de la CEDEAO, en vue d’éradiquer le terrorisme. Le Drian a appelé, en outre, à la mutualisation des efforts pour une lutte efficiente contre le fléau qui menace l’ensemble des Etats. « C’est une menace qu’il nous faut combattre. Comme nous continuerons à le faire dans la Sahel, nous le ferons ici ensemble. Nous le faisons avec cohérence et pragmatisme en mobilisant les meilleurs spécialistes dans des infrastructures optimales», a-t-il déclaré. A noter que la création de cette école, voulue par les présidents français Emmanuel Macron et ivoirien Alassane Ouattara, a été annoncée pour la première fois, par le président Emmanuel Macron à l’occasion du lancement des travaux de construction de la ligne de métro d’Abidjan, en marge du sommet UA-UE tenu les 29 et 30 novembre 2017.

EKB

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *