Coutume &Tradition-Attinguié/ La génération  »mounan » prend le pouvoir

Coutume &Tradition-Attinguié/ La génération  »mounan » prend le pouvoir
27 Vues

Attinguié village situé à environ une vingtaine de kilomètre d’Abidjan dans la sous-préfecture d’Ayama a célébré sa fête de la maturité dénommée « Fôkué» de la génération « Mounan », le jeudi 25 août 2022, à la place publique du village.

 Cette sortie officielle de la génération  »Mounan » composée de quatre classes d’âges était placée sous le patronage d’Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, sous le parrainage du ministre gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, sous la présidence de Michel Coffi Benoit, Sénateur, de Mme Fatima Bamba, opératrice économique, du Commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armée, Alexandre Apalao Touré et de Mme l’avocate générale et de la magistrate hors hiérarchie, Kondo Laurence épouse Amon. Cette grande fête a été marquée par les temps forts suivants : Le défilé des troupes allié de Brofodoumé, Ebimpé , Akoupé ; les allocutions ; la démonstration de la danse guerrière et le défilé des catégories de la génération  »Mounan » . Par ailleurs, cette célébration a été marquée par la libation du doyen du village, suivie par le mot de bienvenue de Dioulo Timothée,  président du Comité d’organisation. « C’est le moment  pour nous de promouvoir  nos traditions », a t-il indiqué. Quant au président de la mutuelle d’Attinguié , Mobio François, il a rendu hommage à toutes les autorités politiques administratives, coutumières et toutes les personnalités qui ont effectué le déplacement pour vivre en toute quiétude cet évènement, avant de prôner l’unité retrouvée des filles et fils du village. Il a conclu en invitant tout un chacun à soutenir les activités de la mutuelle. Le député Coulibaly Vamoussa représentant le patron de la cérémonie, a salué la réussite du  »Fokué » 2022 qui aboutira aux renouvellements des instances du village. « Nous comptons sur vous afin que la paix puisse régner dans ce village », a t-il lancé à l’endroit de la génération  »Mounan ».

R. K .

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *