Yamoussoukro-Visite de travail de Bictogo au Sénat/Ahoussou Jeannot : « C’est ensemble que nous pouvons relever les défis »

Yamoussoukro-Visite de travail de Bictogo au Sénat/Ahoussou Jeannot : « C’est ensemble que nous pouvons relever les défis »
47 Vues

-Les deux présidents au caveau familial des Boigny

Après son élection en juin dernier le président de l’assemblée nationale Adaman Bictogo, a effectué sa première visite au siège du Sénat  hier  mercredi 28 septembre 2022 à Yamoussoukro. A cette occasion, les deux présidents et le Gouverneur de Yamoussoukro Augustin Thiam se sont rendus au tombeau familial de Houphouët-Boigny.

Adaman Bictogo,  président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire a conduit une forte délégation  hier mercredi matin à Yamoussoukro, pour une visite de travail. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la collaboration entre les deux chambres. Recevant son collègue de l’assemblée nationale, le président du Sénat ivoirien a traduit sa gratitude au président de l’assemblée nationale, et s’est dit très satisfait de cette visite. Pour lui, en effet, le sens du message qu’ils voulaient lancer à travers cette rencontre, c’est que c’est ensemble que nous pouvons relever tous les défis auxquels la nation fait face aujourd’hui. « C’est ensemble dans la concertation, dans l’entente, dans la mutualisation de nos intelligences, de nos forces que nous devons contribuer à côté du président Alassane Ouattara à bâtir la Côte d’ivoire nouvelle dans ce concert des nations, dans ce monde troublé par des guerres, des conflits internes, des conflits externes »,  a lancé le président du Sénat ivoirien. Pour le président de l’assemblée nationale, cette rencontre est historique.  C’est une rencontre qui met en place les fondements d’une relation intelligente entre l’assemblée nationale et le sénat. Sans verser dans l’uniformisation de nos textes, mais surtout l’harmonisation qui n’est pas des débats contradictoires »,  a fait savoir le président de l’assemblée nationale. Avant la séance de travail à proprement parler entre les deux Chambres, les deux présidents, accompagnés d’une forte délégation, sont allés sur la caveau familial des Boigny. «Au commencement, la Côte d’Ivoire était Houphouët-Boigny; au commencement était le député Houphouët-Boigny ; au commencement, c’était la paix en Côte d’Ivoire ; nous sommes venus donc solliciter des bénédictions, puisque nous croyons tous qu’il y a une vie au-delà, du Président Félix Houphouët-Boigny, pour pouvoir accomplir cette lourde et belle mission que le Président Alassane Ouattara, a bien voulu nous confier. Nous sommes venus solliciter la protection, la main bien heureuse du Président Félix Houphouët-Boigny pour continuer à bâtir la Côte d’Ivoire dans ce concert des nations. Ce sont ces prières que nous venons de formuler sur la tombe du Président Félix Houphouët-Boigny», a fait savoir Jeannot Ahoussou-Kouadio, patron du Sénat. A sa suite, l’hôte du jour, Adama Bictogo, qui a formulé des prières pour que la Côte d’Ivoire retrouve toute sa plénitude sous l’égide de la paix et la cohésion entre tous les ivoiriens, s’est penché sur un fait historique. «Vous savez, j’ai eu la chance d’être reçu la semaine dernière par la Présidente de l’Assemblée nationale de France, mais le moment le plus fort, c’est lorsque je suis allé voir la Constitution française graver dans les murs et que j’ai vu la signature du Président Félix Houphouët-Boigny le 4 octobre 1958 ; grande était notre fierté avec la délégation ivoirienne, que notre père de la nation, Félix Houphouët-Boigny avait sa signature, il faisait partie de ceux qui ont conçu la Constitution française... », a souligné Adama Bictogo. Notons qu’un entretien d’une quinzaine de minutes entre les deux hommes forts du Parlement ivoirien a eu lieu au siège du Sénat, avant la visite au caveau des Boigny.

Ouattara Ahmed,  Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *