Région du Poro-Intronisation de 36 chefs de village-Le ministre Amadou Coulibaly : « Le chef est la courroie de transmission entre l’administration et les populations »

Région du Poro-Intronisation de 36 chefs de village-Le ministre Amadou Coulibaly : « Le chef est la courroie de transmission entre l’administration et les populations »
39 Vues

Ils sont au nombre de 36 à présider désormais et officiellement aux destinées de leurs villages respectifs. Ces têtes couronnées ont été intronisées, le lundi 1er novembre 2022, en présence de nombreux cadres et fils de la zone des 36 villages ainsi que de plusieurs chefs traditionnels, au rang desquels, Issa Coulibaly, chef de canton de Korhogo. En sa double qualité de représentant de son collègue de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo Diomandé, patron de la cérémonie, et de parrain, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, a exhorté ces auxiliaires de l’administration à être des modèles d’ouverture d’esprit, d’intégrité et d’humilité pour leurs administrés tout en les  invitant  à asseoir leur autorité. Il a précisé que le chef est astreint à la neutralité avant d’instruire les populations sur l’importance de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire: « S’il n’y a pas de chef, c’est le début de l’anarchie. C’est à lui d’être la bonne courroie de transmission entre l’administration et les populations. C’est à lui de faire le lien et c’est à nous de lui faciliter la tâche. C’est à nous de comprendre que sa parole doit être respectée. Nous ne devons pas l’affaiblir », a conseillé le ministre Amadou Coulibaly. Non sans indiquer que l’intronisation des chefs et surtout la création et la mise sur pied de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire est une promesse réalisée par le président de la République, Alassane Ouattara, qui depuis sa première candidature à la Présidence avait promis de réhabiliter et de revaloriser la chefferie traditionnelle s’il parvenait à la magistrature suprême. C’est pourquoi, il a rendu un hommage appuyé au Président Alassane Ouattara pour toutes les actions réalisées en faveur des gardiens des us et coutumes. Les nouveaux chefs ont été installés sur leurs trônes, après la lecture de leurs arrêtés de nomination par Detto Kouassi Marcellin, sous-préfet central de Korhogo. Il faut noter que cette cérémonie d’intronisation des 36 chefs de village a été organisée par la mutuelle de développement Wowetcho des villages de Nangasserégué, Dih, Blahouara? Fonnonfla et environs.

 Bakary Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *