Bouaké -Tribu Assézé/Sébastien Attia, un homme engagé pour le développement

Bouaké -Tribu Assézé/Sébastien Attia, un homme engagé pour le développement
47 Vues

Le président de la Mutuelle de Développement Social de Kongodekro (MUDESKO), Sébastien Attia, un nom qui sonne dans l’oreille de tous les habitants de la tribu Assézé en général et en particulier du village de Kongodekro dont il est originaire.

Village situé à 3 km de la ville de Bouaké. Homme dynamique et digne, il est présent dans tous les domaines. Tant dans le domaine éducatif, agricole que du développement. Très proche de ses parents, Sébastien Attia, par ailleurs Directeur Général de la Nationale d’Assurance Multirisque (MUNASSUR) met cependant un point d’honneur sur l’autonomisation de la femme et des jeunes dans la tribu Assézé. Ses actions, sont diverses et variées et parlent d’elles-mêmes. Notamment, l’adduction en eau potable, dans certains villages de la tribu Assézé, réparation des pompes villageoises, réhabilitation, construction de latrines et équipements du foyer des jeunes du village de Kongodekro. Dans le domaine de  la santé, réhabilitation du centre de santé et du logement de la Sage-femme. Obsédé du développement, il a électrifié la voie A3 traversant le village sur 1 km sur fonds  propre.  Sans compter, l’apport d’aide par an, aux chefs des 13 villages de la tribu Assézé. Poursuivant ses actions sociales à l’endroit des populations, il a procédé au reprofilage de plusieurs voies des villages de la tribu. L’entrepreneuriat pour une meilleure contribution à la sécurité alimentaire, le développement du leadership féminin et la scolarisation de la jeune fille sont autant d’actions menées en faveur des populations pour leur indépendance financière, par la prince de l’Assézé. Le dimanche 06 novembre dernier, il a fait don de plusieurs types de semence et intrants d’une valeur de 1 million de francs CFA, aux jeunes  producteurs de maraîchers de la tribu. Dans le domaine de l’éducation, le président de la Mudesko a procédé à la construction de 3 salles de classe de la maternelle, de la clôture, 16 latrines pour les élèves et électrification des écoles maternelles et primaires de Kongodekro et de certains villages  de l’Assézé. En outre, il a mené plusieurs actions de développement dans sa tribu. Dans le domaine environnemental, il a créé une brigade de salubrité de près de 50 éléments et leur a offert plusieurs centaines de balais, dabas, pioches, poubelles et des tenues uniformes pour l’entretien du village de Kongodekro.  Les populations de la tribu Assézé se reconnaissent en lui car pour elles, Sébastien Attia reste leur seul espoir de développement, selon, quelques chefs de communauté, présidentes des femmes mais surtout les présidents jeunes des treize (13) villages Assézé.

Bernadin Kouamé, Correspondant régional.

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *