Korhogo-Révision de la liste électorale/Le Ndi apporte son soutien à la Cei

Korhogo-Révision de la liste électorale/Le Ndi  apporte son soutien à  la Cei
171 Vues

La Commission électorale indépendante (Cei) peut compter sur le concours du National democratic institute (Ndi) pour la 5eme  édition de la révision de la liste électorale annoncée pour le samedi 19 novembre prochain et ce, jusqu’au 10 décembre 2022 pour les nationaux sur le territoire ivoirien, et jusqu’au 26 décembre 2022 pour les Ivoiriens de la diaspora.

Pour ce faire, une campagne de sensibilisation pour l’inscription massive des jeunes et surtout des femmes sur la liste électorale dans la région du Poro, a été menée, le samedi 5 novembre 2022, dans une des salles de conférence d’un réceptif hôtelier de la ville de Korhogo, à l’initiative du Ndi. Laquelle initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un vaste programme débuté depuis 2018, et qui se poursuit jusqu’en 2023, par le biais du projet dénommé « Programme transition et  inclusion politique ».Financé par l’Agence américaine pour le développement international (Usaid), il consiste à organiser diverses activités d’éducation civique et électorale intensive afin de sensibiliser les citoyens à s’inscrire massivement sur la liste électorale. A cet effet, 150 participants issus des organisations féminines et de jeunesse, de partis politiques, de la chefferie traditionnelle, de la société civile et autres mouvements ou associations. « Nous le faisons en partenariat avec la Cei dans 14 localités qui constituent des localités cibles, dont Korhogo,  dans le programme transition et inclusion politique. L’un des constats du dernier recensement général de la population et de l’habitat,  indique environ 12 millions de jeunes en âge de voter. La dernière liste électorale révèle que sur une population électorale de 7 millions de personnes, il n’y a que 2 millions de jeunes de moins de 35 ans qui y figurent. Le gap est énorme et il faut le combler. Pour nous, il est primordial que les nouveaux majeurs puissent s’inscrire. Ils représentent 76% de la population en Côte d’Ivoire. Avec les femmes qui sont également insuffisamment représentées sur les listes électorales »,a expliqué Paul-Emmanuel Bakayoko, directeur de programmes politiques et électoraux au Ndi. Pour Mamadou Daniogo, président régional de la Commission électorale indépendante (Cei), il s’agit d’amener les uns et les autres à s’approprier cette opération et surtout à rechercher 700.000 potentiels électeurs en vue d’étoffer davantage le listing électoral tout en faisant en sorte que les jeunes et les femmes puissent s’y inscrire massivement. Invité spécial de cette séance d’information et de sensibilisation relative à la prochaine révision de la liste électorale, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly dit Am’s. En sa triple qualité de ministre, de député de Korhogo sous-préfecture et fils de la région, il a salué les nombreuses actions de Ndi en faveur de la démocratie en Côte d’Ivoire et particulièrement celles exhortant les jeunes et les femmes à s’impliquer fortement dans les processus électoraux. Apres quoi, le ministre Amadou Coulibaly a été invité par Paul-Emmanuel Bakayoko du Ndi à remettre des livrets sur la révision de la liste électorale pour le compte des chefs de quartiers et de villages rattachés à la commune de la cité du Poro. Dans le département de Korhogo, selon Daniogo Mamadou, président de la Cei locale, l’on enregistre 222 442 inscrits.

Bakary Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *