Korhogo-Institut de formation et d’éducation féminine(Ifef)/La représentante résidente de l’Unfpa visite l’Espace amis des femmes

Korhogo-Institut de formation et d’éducation féminine(Ifef)/La représentante résidente de l’Unfpa visite l’Espace amis des femmes
44 Vues

Avec l’appui financier de l’Unfpa et ce, dans le cadre du Fonds de consolidation de la paix(Pbf), le douzième (12) Espace amis des femmes vient d’ouvrir, officiellement, à Korhogo, au sein des locaux de l’institut de formation et d’éducation féminine(Ifef), le samedi 12 novembre 2022, à la faveur de la mission conjointe du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique et des partenaires techniques et financiers, notamment l’Unfpa, le Pnud, l’Afd, le Bit, l’Onudi, l’Unicef….

Outre les thématiques susmentionnées, l’Espace amis des femmes est dédié aux femmes et singulièrement aux jeunes filles pour discuter autour de questions de paix, de santé et de développement communautaire. Le bâtiment de l’Espace ami des femmes comprend une salle de réunion, un bureau et un magasin. Sa réalisation et son équipement en mobilier de bureau, en matériel informatique, de bâches et autres matériels adéquats ont valu un investissement de 30 millions de francs Cfa à l’Unfpa. Avec l’ouverture de ce centre, les adolescentes, jeunes filles et femmes de la région du Poro, voire du District autonome des savanes, qui seront confrontées, entre autres, aux formes de violences basées sur le genre (Vbg) et pratiques traditionnelles préjudiciables, aux grossesses précoces ainsi qu’aux problèmes qui pourraient constituer un obstacle à la paix et à la cohésion sociale et un frein à leur éducation et à leur autonomisation, pourront désormais bénéficier d’une assistance adéquate. La représentante résidente du Fonds des Nations-Unies pour la population (Unfpa), estime que centre d’écoute va contribuer à relever beaucoup de défis : « c’est un projet concret, qui répond à des besoins réels en termes d’organisation et de renforcement des capacités. Ici, les femmes et les jeunes filles peuvent se concerter, être un soutien les unes pour les autres. La femme est le pilier de la société, de la construction,  de la préservation et de la consolidation de la paix. Et, nous sommes très heureux d’accompagner cette initiative. Elles ont émis d’autres besoins que nous nous efforcerons de satisfaire au moins à moitié afin que le centre puisse jouer véritablement son rôle », a insisté Cécile Compaoré Zougrana. Au nom du ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Dr Dosso Ibrahima, a, quant à lui, salué et loué le projet en ces termes « c’est extrêmement important car, les femmes représentent quasiment la moitié de la population ivoirienne (…) Arriver à les structurer, à les mettre en réseau, cela permet d’endiguer beaucoup de fléaux. Parce que les femmes sont quand même les piliers de la société. Et, l’initiative portée par l’Unfpa à Korhogo et ailleurs, est un appui conséquent à l’Etat de Côte d’Ivoire et à travers ces Espaces amis des femmes, on commence déjà à voir les fruits, notamment au regard des témoignages qui ont été faits. Donc, il y a des retombées positives de cette action au niveau des communautés qu’il faut amplifier au bénéfice de nos mamans, de nos jeunes sœurs et filles en vue de faire de Korhogo, une cité paisible et apaisée », s’est-il réjouit. Selon la présidente locale de l’Espace amis des femmes de Korhogo, Coulibaly Yélé Salimata, le centre est fonctionnel depuis le 1er mai 2021, avec 18 Fédérations d’organisations de femmes et de jeunes filles, soit 300 organisations. Elle a aussi dit que le centre a recensé et documenté plus de 15 cas de Vbg qui ont été référés aux services compétents.

Bakary Kouthanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *