Korhogo-3ème conférence internationale de la mangue de Côte d’Ivoire/Les parties prenantes jettent les bases de la professionnalisation de la filière

Korhogo-3ème conférence internationale de la mangue de Côte d’Ivoire/Les parties prenantes jettent les bases de la professionnalisation de la filière
33 Vues

La troisième conférence internationale de la mangue de Côte d’Ivoire s’est tenue les 17 et 18 novembre 2022 sous le mont Korhogo autour du thème « Commercialisation de la mangue fraîche et transformée de Côte d’Ivoire ».

Venus de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Sénégal, du Togo, d’Allemagne, les 2 000 participants ont mené des réflexions sur les « Enjeux et défis de la commercialisation de la mangue fraîche de Côte d’Ivoire et plan de limitation des risques », « Enjeux et défis de la commercialisation de la mangue transformée de Côte d’Ivoire et plan de mitigation des risques » ; et « Stratégie de commercialisation de la mangue fraîche et transformée de Côte d’Ivoire à l’horizon 2030 ».Outre la présence de ces invités internationaux, la conférence a enregistré la participation d’experts nationaux, du corps préfectoral des zones de production et autres parties prenantes. Bien avant, ces travaux en commission, les experts internationaux ont entretenu,  en plénière,  l’assistance sur « Mangue de Côte d’Ivoire : Quelle place commerciale ? » ; « Service des interprofessions pour leurs membres ; expériences et propositions » ; et « Les lois en Allemagne et en Europe pour réglementer l’importation de la mangue ».Lesquelles communications ont été dites respectivement par Aurélien Fidon,Dr Rodger Wegner et Dr Stephen Benz. « La République Fédérale d’Allemagne a choisi d’appuyer l’Inter-mangue qui est un partenaire fiable. Entre autres objectifs visés par ce partenariat, figurent la création d’emplois, la mise en relation avec des fournisseurs tout en augmentant la qualité de la mangue ivoirienne. Mais aussi, il s’agit pour nous d’avoir plus de sources d’approvisionnement en termes d’exportation et d’importation. Au bout de trois éditions de la conférence internationale sur la mangue de Côte d’Ivoire, une plateforme nationale a été créée et qui a eu une dimension internationale aujourd’hui. C’est pourquoi, nous encourageons les acteurs à s’engager activement en vue d’améliorer le secteur et d’accélérer son processus de professionnalisation. Car, le marché international est en constante mutation. Et pour y faire face, il faut que nous soyons à la hauteur des contraintes et des exigences de ce marché, et nous aligner sur les normes internationales en la matière »,a expliqué Gregor Wolf, directeur de la Fédération allemande du commerce d’exportation (Bedex). Le président de l’interprofession de la mangue de Côte d’Ivoire, Nembelessini Silué Pascal,  abonde dans le même sens : « la présente conférence est une initiative  de l’Inter-mangue et de Bedex. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre du projet Partner Africa dont l’objectif global est d’améliorer la situation de l’emploi dans les secteurs de la production, de la transformation et de la commercialisation, en général, des fruits dont la mangue est le produit-phare (…) Il s’agira également d’accompagner notre faîtière et ses différentes composantes de la filière mangue à améliorer la productivité, la profitabilité et la compétitivité. » Cette troisième conférence internationale sur la mangue de Côte d’Ivoire fait suite aux deux précédentes organisées, dans un contexte de pandémie du Covid-19, à Abidjan.

Bakary Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *