Korhogo-Message à la nation de Ouattara/Sangafowa Coulibaly exhorte les jeunes à saisir l’aubaine

Korhogo-Message à la nation de  Ouattara/Sangafowa Coulibaly exhorte les jeunes à saisir l’aubaine
62 Vues

Recevant 1 000 convives dont plus de 600 étudiants de l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo (Upgc), à sa somptueuse résidence de Korhogo, le dimanche 1er janvier 2023, entre 20h30 et 00h00, à l’occasion du nouvel an, Mamadou Sangafowa Coulibaly a profité de l’occasion pour décortiquer le discours du Président de la République, Alassane Ouattara, la veille, le samedi 31 décembre 2022.

Se livrant pratiquement à l’explication de texte de l’intervention télévisée du Chef de l’Etat ivoirien, il a fait savoir que le Président Ouattara a promis d’accélérer le dispositif d’accompagnement des jeunes, à travers de nombreuses actions. Notamment le renforcement et l’extension des écoles de la seconde chance pour ceux qui sont sortis très tôt du système éducatif ou qui souhaitent se réorienter, l’amélioration de l’employabilité du système professionnel et universitaire de la Côte d’Ivoire, l’accélération de la construction d’infrastructures sportives et récréatives. Poursuivant son explication, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie ajoutera que dans sa volonté de permettre aux jeunes de participer activement au développement du pays, Alassane Ouattara mettra l’accent également sur le renforcement de l’encadrement et du financement direct des projets jeunes et bien d’autres appuis comme la mise en place d’un incubateur pour l’innovation et l’entrepreneuriat. « En tant que commissaire de son gouvernement, avec le représentant permanent du Président à Korhogo qui est le préfet, et son conseiller technique, Lass PR, à trois, nous prenons l’engagement pour que ce programme puisse bénéficier non seulement aux étudiants de l’Université Peleforo Gon Coulibaly mais aussi, à tous les jeunes méritants d’ici et d’ailleurs », a insisté Sangafowa Coulibaly. Et d’établir un lien entre tous ces projets visant un mieux-être et un bien-être des jeunes et l’incitation à les détourner de l’extrémisme violent  voire du terrorisme : « avec ce qui se passe dans des pays frontaliers avec la Côte d’Ivoire, le Président Ouattara a lancé plusieurs projets dans les zones frontalières du nord pour atténuer la fragilité de ces zones et les rendre imperméables au discours de haine et de destruction. Je vous conseille de vous approcher des autorités administratives et autres autorités compétentes pour avoir le maximum d’informations sur ces projets. Parce que souvent et très souvent des choses sont faites à votre profit, mais, vous n’avez pas l’information », a renseigné le député de Korhogo commune. Boris N’guessan, délégué général des étudiants, et Koné Wardjouma Abou, porte-parole des anciens étudiants de l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo, disent avoir pris bonne note. Ils ont également exprimé leur gratitude au couple Sangafowa Coulibaly pour ce repas qui consolide et rapproche. Dans la foulée, il a annoncé la sortie, cette année, d’un livre relatant la vie de son père, Coulibaly Yacouba Gros, l’un des plus grands transporteurs de Korhogo. Un self made man à l’américaine et dont l’exemple peut être inspirant pour ces jeunes qui aspirent à des lendemains meilleurs. L’idée du livre a reçu, poursuit-il, l’assentiment de ses frères et sœurs. Il convient de noter que le repas de solidarité ou dîner de l’an offert par le couple Sangafowa est une tradition qui existe depuis quelques années.

Bakary Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *