Korhogo- Sensibilisation contre l’incivisme routier/Amadou Coulibaly aux jeunes volontaires : « Soyez courtois et sachez parler aux usagers de la route »

Korhogo- Sensibilisation contre l’incivisme routier/Amadou Coulibaly aux jeunes volontaires : « Soyez courtois et sachez parler aux usagers de la route »
96 Vues

De nombreux jeunes se sont portés volontaires pour sensibiliser à l’instauration du civisme routier dans la cité du Poro. Ayant approuvé leur action salvatrice, le préfet de région, André Ekponon a demandé de la poursuivre jusqu’au 5 janvier 2023.Dans la matinée du samedi 31 décembre 2022, l’équipe municipale (maire Lazani Coulibaly, ses deux premiers adjoints que sont l’honorable Sorho Emile et le ministre Amadou Coulibaly dit AM’S), a effectué une visite sur le terrain en vue d’encourager l’équipe des volontaires. Ce fut l’occasion pour le ministre Amadou Coulibaly de prodiguer de sages conseils afin que l’activité de conscientisation sur les questions de sécurité routière atteigne l’objectif escompté sans entraves. Car selon AM’S,  la sensibilisation est beaucoup plus importante que la répression qui cherche à étouffer l’ardeur des récalcitrants qui violent les règles de sécurité par  l’indiscipline. À la faveur de l’opération, plusieurs endroits stratégiques de la ville notamment le rond-point de la mairie, les carrefours du groupe scolaire Soba, Kadjona, école de police et celui de la pharmacie Nassara ont été sillonnés. « Il est bon que les jeunes de Korhogo parlent à leurs camarades ainsi qu’aux parents du message de sensibilisation. Soyez donc courtois ; c’est la première chose que je vous demande. Sachez parler aux usagers. N’oubliez pas que vous êtes là pour sensibiliser. Et pour que la sensibilisation passe, le premier contact est important. Ne prenez aucun risque inutile ».Telles étaient les strictes consignes du ministre de la Communication et de l’Economie numérique aux jeunes volontaires déterminés malgré l’impitoyable harmattan qui dessèche la peau.

Bakay Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *