Korhogo-2eme édition-Solidarité scolaire/L’AEJT-CI offre des kits scolaires à 50 enfants défavorisés

Korhogo-2eme édition-Solidarité scolaire/L’AEJT-CI offre des kits scolaires à 50 enfants défavorisés
46 Vues

Cinquante kits scolaires dont des cartables, des complets kaki, des robes offerts gracieusement aux écoliers des classes de Cp1 au Cm2, issus de familles démunies. Telle est la nature de l’acte de générosité posé par la section de Korhogo de l’Association des enfants et jeunes travailleurs de Côte d’Ivoire (Aejt-Ci), le vendredi 6 janvier 2023, dans les locaux de l’Espace ami des femmes et ce, à la faveur de la deuxième édition du projet éducation « Je m’engage à parrainer un enfant ». Cette action de solidarité agissante est consécutive à une cotisation des membres de l’Aejt-Ci, section de Korhogo, de levée de fonds via les réseaux sociaux, et de contribution financière et matérielle de personnes de bonne volonté. Selon son président, Paré Yssouf, ce geste de haute portée sociale s’inscrit dans le cadre du projet dénommé « Ensemble, soutenons l’éducation des enfants »,  qui vient en soutien à la noble ambition du Président de la République, Alassane Ouattara, et de son gouvernement dirigé par le Premier ministre Patrick Achi, qui est celle de l’école obligatoire pour les enfants âgés de 6 à 16 ans. Le président de l’Association des enfants et jeunes travailleurs de Côte d’Ivoire, section de Korhogo, Paré Yssouf, a fait savoir que malgré les énormes efforts et sacrifices consentis par l’Etat de Côte d’Ivoire, il y a un amer constat : plusieurs enfants en situation de vulnérabilité, dont l’âge autorise la scolarisation, se rencontrent, malheureusement, dans des lieux qui leur sont défavorables. Notamment les ateliers de couture mal équipés et mal adaptés, les garages de réparation de motos ou de voitures,  les marchés et autres points de vente, faute d’extraits d’acte de naissance ou de moyens financiers. « Si nous ne nous préoccupons pas de la situation de ces enfants aujourd’hui, ils sont susceptibles d’être notre cauchemar de demain, en devenant des enfants en conflit avec la loi, des coupeurs de route, des délinquants et autres individus de mauvais acabit. C’est pourquoi, il est de notre devoir de participer à leur prise en charge scolaire, dans la mesure de nos moyens », a interpellé Paré Yssouf. Une situation bien triste qui découle, à la fois, de la négligence des parents, et de l’absence de solidarité conséquente. C’est d’ailleurs en cela que la précieuse aide matérielle didactique apportée par l’Aejt-Ci de Korhogo a été vivement saluée par les responsables ou représentants des structures locales d’encadrement et de défense des droits de l’homme et de l’enfant, parmi lesquels Oka Yayi Kouassi Ismaël, directeur de la clinique juridique de Korhogo ;  présent lors de la sympathique cérémonie de remise. Etaient également présents, les jeunes de valeur, le Cnjci, le parlement des jeunes, U-reporters, Ufjd, Meepci et Bemi de la région du Poro.  Visiblement heureux, Ouattara Zié Souleymane, élève de Cm1 à l’école primaire publique Acacia 2 de la cité du Poro, porte-parole des 50 bénéficiaires dont 25 filles, s’est voulu reconnaissant aux donateurs : « nous sommes très contents d’avoir reçu toutes ces fournitures. Nous en ferons bon usage et nous allons bien travailler à l’école pour être toujours parmi les meilleurs », a-t-il promis. Il faut noter que cette action fait partie du programme d’activités de l’Aejt-CI Korhogo pour le compte de l’année scolaire 2022-2023, meublé de séances d’information et de sensibilisation sur la gratuité de l’école menée auprès des parents en vue de la scolarisation massive de leurs progénitures, de distribution gratuite d’effets scolaires, de facilitation de l’obtention d’extraits de naissance ainsi que le suivi à domicile d’élèves ciblés afin d’améliorer leurs rendements scolaires. Membre de l’Aejt implantée dans 27 pays africains revendiquant plus de 394 associations, la section de Korhogo est née en 1999.

  Bakary Koutchanwa, Correspondant régional

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *