Assemblée nationale-Après une séance de travail avec le PAN hier/Zohoré Lassane (PDT GEPCI) : « Le Président Bictogo a promis aider la presse »

Assemblée nationale-Après une séance de travail  avec le PAN hier/Zohoré Lassane (PDT GEPCI) : « Le Président Bictogo a promis  aider la presse »
40 Vues

Lors de la présentation des vœux aux professionnels de la presse, le 09 janvier 2023, son Excellence Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale, a promis rencontrer les éditeurs de presse, pour s’enquérir des difficultés auxquelles leurs  entreprises  sont confrontées. Son Excellence Adama Bictogo a reçu les éditeurs de presse hier 11 janvier 2023 à la Rotonde de l’Assemblée nationale. Cette occasion  a permis au premier responsable des députés, de se rendre  compte des problèmes que rencontrent les maisons d’éditions, surtout la presse écrite. Après la réunion, Zohoré Lassane, président du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci), a déclaré que les deux parties ont eu une séance de travail qualifiée de fructueuse. Qui va sûrement déboucher sur des lendemains qui chantent. « Je voudrais au nom des éditeurs de presse et de toute la famille de la presse en Côte d’Ivoire, remercier le président de l’Assemblée nationale, de nous avoir reçus et d’avoir eu une oreille attentive aux problèmes que nous avons posés. En effet, la presse a d’énormes difficultés et le président de l’Assemblée nationale a spontanément demandé à nous rencontrer pour s’enquérir de ces problèmes. La séance de travail que nous avons eue a débouché sur des promesses salvatrices », a-t-il dit. Il a par ailleurs annoncé « …comme vous le savez, son Excellence Adama Bictogo est très engagé quand il sent une cause. Et je pense qu’il a promis de prendre faits et causes pour la presse, parce qu’un pays comme la Côte d’Ivoire en plein développement, doit forcément parvenir à ses ambitions avec la presse », mentionne Zohoré Lassane, qui a fait savoir que le président de l’Assemblée nationale a bien compris le bien fondé du rôle de la presse et a promis d’aider les maisons d’édition pour permettre à ce secteur de jouer pleinement le rôle qui lui est dû. Le président du Gepci a cependant souligné que le président de l’Assemblée nationale n’a pas dévoilé ce qu’il entreprend faire pour appuyer la presse écrite. Ce, parce qu’en tant qu’haute personnalité, il n’a pas qu’une parole. L’espoir semble se dessiner pour la résolution ne serait-ce que partiellement du problème auquel est confrontée la presse écrite.  

Clément Koffi

Eugene KANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *