Coopération Côte d’Ivoire-Liberia : Ouattara échange avec son homologue libérien

Coopération Côte d’Ivoire-Liberia : Ouattara échange avec son homologue libérien
425 Vues

Le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue libérien Joseph Boakai ont eu un entretien ce jeudi 07 mars 2024 au palais présidentiel d’Abidjan.  Au terme de cet entretien, les deux chefs d’Etat ont animé un point de presse. Le président Alassane Ouattara a salué l’élection de son hôte du jour : « Bienvenue en Côte d’Ivoire. Monsieur le Président… Je voudrais aussi vous dire que le Gouvernement du Premier ministre, Robert Beugré Mambé, est disposé à travailler étroitement et en bonne intelligence pour renforcer la coopération entre nos deux pays. Je pense que ce serait incomplet si je ne faisais pas allusion de l’actualité régionale, notamment, l’actualité du continent africain. Évidemment, ce sont des moments difficiles, et je dirais même des moments très tristes pour certains pays de la sous-région qui sont en difficulté en raison des coups d’Etat perpétués dans ces pays. Notamment, le Mali, la Guinée, le Burkina et le Niger. Comme à chaque fois, nous avons condamné ces coups d’Etat et continuons de condamner la prise du pouvoir par la force. Je voudrais réitérer mes félicitations aux élections pacifiques et démocratiques qui ont eu lieu au Libéria et qui ont permis votre arrivée à l’issue du second tour du scrutin. C’était vraiment une élection démocratique et nous en sommes très fiers. Nous vous connaissons très bien, vous êtes un homme d’expérience et je dois dire très sincèrement que, vous êtes une chance à nouveau pour le Libéria et je souhaite que votre mandat se passe dans d’excellentes conditions et vous savez que vous pouvez compter sur le renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Libéria et surtout continuer notre travail en matière de sécurité et de défense afin, de garantir la paix et la stabilité non seulement entre nos deux pays, mais également en Afrique de l’Ouest.», a fait savoir le chef de l’Etat ivoirien. Pour sa part, le président du Liberia Joseph Boakai a déclaré : « Nous nous préoccupons de nos frontières. Selon les informations en notre possession, nous pensons que nous devons les utiliser pour le bien-être de nos populations de façon régulière. Le Libéria voudrait vous rassurer qu’en aucun cas, ses frontières serviront de moyens où de voies pour déstabiliser la Côte d’Ivoire. Vous nous avez rendu fiers avec vos performances économiques qui ont permis à la Côte d’Ivoire d’atteindre ce niveau aujourd’hui. Nous sommes là pour apprendre de vous. Je connais très bien la Côte d’Ivoire et c’était au temps de Denis Bra Kanon et je connais aussi les performances agricoles de votre pays à travers la SODEPALM et c’est pour cela que dans ma délégation, il y a le ministre de l’Agriculture qui est venu apprendre auprès de son homologue ivoirien. Nous savons que nos productions, malheureusement, sont achetées à des prix bas, et revendus avec des valeurs ajoutées. Nous pensons que nous pouvons apprendre de la technicité agricole de la Côte d’Ivoire pour avancer. Le Libéria reste attaché au principe de la CEDEAO, de l’Union africaine, de l’ONU contre les coups d’Etat et nous avons l’occasion de discuter du traitement à accorder à nos anciens chefs d’État. Nous pensons que c’est une chose à poursuivre selon votre vision parce qu’elle va stabiliser nos pays. Les libériens qui vivent en Côte d’Ivoire sont très heureux.», a-t-il indiqué. Premier voyage à l’extérieur du Liberia depuis sa brillante élection, cette présence en terre ivoirienne est le symbole du réchauffement de l’axe Abidjan-Monrovia.  Au terme de cette visite en terre ivoirienne le président de la République du Liberia a été élevé à la dignité de grande croix de l’ordre national.

Franck K.

L K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *